Correction_les_probl_mes_de_l

À l’échelle de la planète, l’eau est devenue, depuis une vingtaine d’années, un objet de préoccupation en raison de son inégale répartition. C’est le cas en particulier en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, l’une des régions les plus arides au monde, où moins de 1 % des ressources en eau renouvelables sont disponibles, alors qu’elle est peuplée par 5 % de la population mondiale. Aussi, plusieurs États font-ils face à des pénuries, et les quelques grands fleuves de la région sont l’objet de convoitise des pays riverains pour le partage de cette ressource vitale. Va-t-on pour autant vers des « guerres de l’eau » au Moyen-Orient ? L’eau est-elle un facteur de conflits et de tensions, ou bien seulement un facteur qui vient s’ajouter à des rivalités politiques et des contentieux plus anciens ? Et des solutions sont-elles possibles ?